telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Prostatite bactérienne chronique : causes, symptômes et traitement

La prostatite bactérienne chronique est une pathologie rare qui provoque des infections récurrentes de la prostate et entraîne gonflements, inflammations et infections urinaires fréquents. La prostate est une petite glande située juste sous la vessie chez les hommes.

Même traitées, les bactéries peuvent survivre dans la prostate et les symptômes reviennent alors régulièrement. Un usage prolongé d’antibiotiques est souvent nécessaire pour traiter efficacement ce problème. (NKUDIC, 2012).

Causes

La prostatite bactérienne chronique est causée par une infection bactérienne. Même quand les symptômes de départ de l’infection ont été traités, les bactéries peuvent continuer à se développer dans la prostate.

Les causes d’infections incluent :

  • toute bactérie causant une infection urinaire
  • les infections sexuellement transmissibles (IST) comme la chlamydiose ou la blennorragie
  • l’Escherichia coli (E. coli) à la suite d’une infection des testicules, d’une urétrite (inflammation de l’urètre) ou d’une infection urinaire. Elle est plus fréquente chez les hommes de plus de 35 ans (NIH, 2011).

Certains facteurs augmentent les risques de développer cette maladie pour les hommes, tels que :

  • une hypertrophie (ou hyperplasie) de la prostate
  • une infection des ou dans la zone des testicules
  • une sténose urétrale (urètre rétréci)

Symptômes

Les infections bactériennes de la prostate peuvent être très douloureuses. Les symptômes apparaissent progressivement et peuvent durer trois mois ou plus. Consultez votre médecin si vous souffrez de l’un des symptômes suivants :

  • sang dans les urines ou dans le sperme
  • douleurs ou brûlures lors de la miction
  • douleurs lors de l’éjaculation
  • douleurs liées au transit intestinal
  • douleurs dans le bas du dos, entre les parties génitales et l’anus, au-dessus du pubis et dans les testicules
  • urine nauséabonde

Des complications graves peuvent survenir si l’infection n’est pas traitée correctement. Les complications incluent :

  • incapacité à uriner
  • sepsis – propagation des bactéries dans le flux sanguin
  • abcès prostatique (accumulation de pu causant une inflammation)

Diagnostic

Pour faire un diagnostic, votre médecin passera en revue vos antécédents médicaux et effectuera un examen physique à la recherche de ganglions lymphatiques gonflés dans l’aine ou d’écoulement urétral. Votre médecin effectuera aussi un toucher rectal pour examiner la prostate. Pendant cet examen, votre médecin insèrera un doigt, ganté et lubrifié, dans votre rectum pour rechercher des signes d’infection, telles qu’une prostate gonflée et sensible. D’autres tests pouvant être effectués incluent :

  • recherche de bactéries dans le fluide de l’urètre
  • tests de dépistage d’une IST
  • analyses d’urine

Traitement

Les antibiotiques représentent le traitement principal de cette pathologie. Ils sont généralement prescrits pendant quatre à six semaines. Cependant, comme l’infection peut revenir, vous pouvez avoir besoin de prendre des antibiotiques pendant 12 semaines ou plus. Votre médecin planifiera un examen de suivi une fois que vous aurez terminé le traitement pour s’assurer que l’infection est complètement éradiquée.

La disparition complète des symptômes peut prendre de six mois à un an. Pendant cette période, certains traitements d’appoint peuvent atténuer les symptômes. Ces traitements d’appoint incluent :

  • des bains chauds
  • l’absorption de 2 à 4 litres d’eau par jour
  • la prise d’émollients fécaux pour éviter la constipation
  • la limitation de la consommation d’alcool, de caféine, de jus d’agrumes et d’aliments fortement épicés
  • les médications contre la douleur

Des traitements complémentaires par votre médecin seront nécessaires dans les rares cas suivants :

  • si vous êtes dans l’incapacité d’uriner : insertion d’un cathéter (tube) pour vider votre vessie
  • si vous avez un abcès : drainage de l’abcès
  • si vous développez un sepsis : traitement intensif par antibiotiques et hospitalisation
  • si des calculs (dépôts minéraux) sont présents dans votre prostate : ablation de la prostate (très rare)

Related posts

Dermatite acrale des enfants : causes, symptômes et traitement

Irene

Complications de la coronaropathie : causes, symptômes et traitement

Irene

Comment diagnostiquer un trouble de l’alimentation ?

Irene