telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

L’hyperlaxité : causes, symptômes et traitement

En cas d’hyperlaxité, il est possible de déplier ses articulations facilement et sans aucune douleur au-delà de l’amplitude de mouvement normale. L’hyperlaxité est un état dans lequel les tissus qui maintiennent la jointure de l’articulation – principalement les ligaments – sont trop lâches. Souvent, des muscles affaiblis autour de l’articulation contribuent également à l’hyperlaxité.

Les articulations le plus souvent affectées sont celles des genoux, des épaules, des coudes, des poignets et des doigts. L’hyperlaxité est un état courant, plus particulièrement chez les enfants dans la mesure où leurs tissus conjonctifs ne sont pas totalement développés. Selon la Mayo Clinic, un enfant affecté par une hyperlaxité peut perdre sa capacité d’hyper extension lorsqu’il grandit. (Mayo Clinic)

L’hyperlaxité peut également être appelée :

  • laxité articulaire
  • désarticulation
  • articulations lâches
  • syndrome d’hyperlaxité

Causes

Le plus souvent, l’hyperlaxité apparaît sans aucun problème de santé sous-jacent. Elle est alors appelée syndrome d’hyperlaxité bénigne car le seul symptôme à se manifester est l’hyperlaxité. Il peut être causé par :

  • la structure osseuse : la forme de l’os ou la profondeur de la cavité articulaire
  • la structure musculaire : le tonus ou la force musculaire
  • une mauvaise sensibilité proprioceptive (la capacité à percevoir les limites d’extension des articulations)
  • des antécédents familiaux : l’hyperlaxité est souvent héréditaire

Certaines personnes atteintes d’hyperlaxité développent également des raideurs ou des douleurs dans les articulations. Ce phénomène est appelé syndrome de l’hyperlaxité.

Dans de rares cas, l’hyperlaxité découle d’un trouble sous-jacente. Les troubles susceptibles d’entraîner une hyperlaxité incluent :

  • la trisomie 21 (une déficience du développement)
  • la dysplasie cléidocrânienne (un trouble héréditaire du développement des os)
  • le syndrome d’Ehlers-Danlos (une trouble héréditaire du développement des os)
  • le syndrome de Marfan (un trouble des tissus conjonctifs)
  • le syndrome de Morquio (une maladie héréditaire qui affecte le métabolisme)

Consulter un médecin

Consulter un médecin

En règle générale, les personnes affectées par l’hyperlaxité ne présentent pas d’autres symptômes et ne nécessitent donc pas de traitement particulier.

Toutefois, il sera nécessaire de consulter un médecin en cas :

  • de douleurs ressenties dans les articulations lâches pendant ou après certains mouvements
  • de changements soudains dans l’apparence de l’articulation
  • de changements dans la mobilité, plus particulièrement au niveau des articulations
  • de changements dans le fonctionnement des bras et des jambes

Soulagement

Soulagement

L’hyperlaxité découle souvent de faiblesses articulaires. En cas d’hyperlaxité, vous êtes plus susceptible d’avoir des luxations ou des blessures au niveau des articulations par le biais d’entorses, de foulures, etc.

Afin de diminuer le risque de complication, il est possible d’adopter les mesures suivantes :

  • faire de l’exercice tel que le yoga pour renforcer les muscles situés autour de l’articulation
  • apprendre à connaître l’amplitude de mouvement normale pour chaque articulation afin d’éviter l’hyperextension
  • protéger les articulations au cours des activités physiques en utilisant des rembourrages de protection ou des attelles

En cas de syndrome d’hyperlaxité, le traitement consistera essentiellement à soulager la douleur et renforcer l’articulation. Le médecin peut suggérer l’utilisation de médicaments antidouleur sur ordonnance ou en vente libre, des pommades ou des sprays pour soulager la douleur au niveau des articulations. Il peut également recommander certains exercices et de la kinésithérapie.

Related posts

Symptômes de la sclérose en plaques : causes, symptômes et traitement

Irene

La bronchite aiguë : causes, symptômes et traitement

Irene

L’entéroscopie : causes, symptômes et traitement

Irene