telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Papillome intracanalaire : causes, symptômes et traitement

Découvrir une grosseur du sein pendant un auto-examen ou apprendre par le médecin que vous avez une tumeur du sein peut être effrayant et déstabilisant. Mais qui dit tumeur du sein ne dit pas toujours cancer ; plusieurs pathologies bénignes du sein peuvent causer des grosseurs. Une de ces pathologies s’appelle le papillome intracanalaire.

Il s’agit d’une petite tumeur bénigne à l’intérieur d’un canal galactophore du sein. Ces tumeurs sont composées de tissus glandulaires et fibreux ainsi que de vaisseaux sanguins. Selon le NCBI (centre national de recherche en information biotechnologique des États-Unis), ces tumeurs sont le plus fréquemment présentes chez les femmes âgées de 35 à 55 ans. (NCBI, 2011)

Quand une tumeur unique croît dans de gros canaux galactophores, généralement près du mamelon, on parle de papillome intracanalaire solitaire. Il s’agit généralement d’une petite masse à proximité du mamelon, susceptible de provoquer un écoulement ou un saignement de ce dernier. Cependant, ce type de grosseur n’est pas associé à un risque accru de cancer du sein. Il n’existe pas de facteurs de risque connus pour cette pathologie.

Les canaux éloignés du mamelon sont plus petits, et les papillomes dans cette région se présentent généralement comme des groupes de petites tumeurs. On les appelle des papillomes multiples, et ils sont associés à un risque accru de cancer du sein.

Une maladie appelée papillomatose accompagne parfois les papillomes intracanalaires. Elle est caractérisée par une surcroissance cellulaire anormale dans les canaux galactophores et associée à un risque accru de cancer du sein.

Symptômes

Les symptômes de cette maladie peuvent être généralisés, il est donc important de consulter un médecin pour lui faire part de vos préoccupations et vous faire examiner. Le papillome intracanalaire peut provoquer un agrandissement du sein, une grosseur ou de la douleur. Parfois on ne peut pas sentir la grosseur.

Quand le médecin soupçonne un papillome intracanalaire, il peut recommander une échographie du sein. Ce test d’imagerie est plus efficace qu’une mammographie standard pour révéler des papillomes. D’autres tests peuvent être réalisés, notamment :

  • biopsie du sein pour examiner le tissu et détecter des cellules cancéreuses
  • examen microscopique d’un écoulement mamellaire pour détecter des cellules cancéreuses
  • galactographie, un examen radiologique pratiqué en injectant un produit de contraste dans le canal galactophore

Traitement

Le traitement standard pour cette pathologie est une intervention chirurgicale consistant à retirer le papillome et la partie atteinte du canal galactophore. Ces tissus seront ensuite analysés pour détecter la présence de cellules cancéreuses. Si les tests révèlent des cellules cancéreuses dans les tissus recueillis, il faudra peut-être un traitement supplémentaire.

Long terme

L’ablation chirurgicale est généralement curative pour un papillome, et le pronostic est très bon. Les femmes qui ont plusieurs papillomes et celles âgées de moins de 35 ans présentant un papillome doivent s’entretenir avec leur médecin au sujet du risque de cancer accru qu’elles courent.

Avoir un papillome intracanalaire peut faire peur. Le médecin peut vous orienter vers des groupes de soutien ou des psychologues capables de vous aider.

Prévention

Il n’existe aucune méthode spécifique pour prévenir un papillome intracanalaire. Vous pouvez augmenter la probabilité d’une détection précoce en consultant votre médecin régulièrement pour un examen mammaire, en effectuant un auto-examen mensuel des seins et en faisant effectuer régulièrement des mammographies. Si vous avez des inquiétudes quant à la santé de vos seins, contactez votre médecin.

Related posts

Trouble de la personnalité obsessionnelle-compulsive (TPOC) : causes, symptômes et traitement

Irene

Troubles de l’odorat : causes, symptômes et traitement

Irene

Tests et diagnostic de la ménopause : causes, symptômes et traitement

Irene