telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Réparation de l’anévrysme de l’aorte abdominale par chirurgie ouverte

Un anévrysme est un gonflement de la paroi d’un vaisseau sanguin. Un anévrysme peut se former dans n’importe quelle artère.

L’anévrysme de l’aorte abdominale est une dilatation de la principale artère alimentant en sang votre estomac, votre pelvis et vos jambes. Ce type d’anévrysme peut être extrêmement dangereux.

Il arrive qu’un anévrysme de l’aorte abdominale éclate comme un ballon et qu’il en résulte une hémorragie interne potentiellement mortelle. La chirurgie réparatrice de cette condition est appelée réparation par chirurgie ouverte de l’anévrysme de l’aorte abdominale.

Utilisation

Dans l’idéal, la réparation de l’anévrysme de l’aorte abdominale par chirurgie ouverte est utilisée pour remédier à un anévrysme avant qu’il ne se rompe. L’intervention revêt un caractère critique en cas de rupture de la partie dilatée de l’artère causant un saignement.

Bien que la plupart des patients se rétablissent complètement après une réparation d’un anévrysme de l’aorte abdominale, il s’agit d’une procédure à risque. Avant d’opter pour une intervention, votre médecin pourra adopter une approche de surveillance et d’attente. Les risques de rupture subite doivent être pesés par rapport à ceux présentés par une opération. Raisons pour lesquelles votre médecin et vous pouvez envisager une intervention chirurgicale :

  • la taille de l’anévrysme un diamètre de 5 cm est considéré comme important ;
  • la vitesse de croissance un quart de pouce sur un an est considéré comme rapide ;
  • la localisation de l’anévrysme dans certains cas, la réparation revêt un caractère plus urgent ;
  • votre état de santé général ;
  • votre âge une intervention chirurgicale peut présenter plus de risque chez des adultes plus âgés.

Interventions

Avant le début de l’intervention, vous serez placé(e) sous anesthésie générale. Pour l’intervention, le chirurgien vous placera dans l’une des deux positions suivantes :

dans le premier cas, vous serez allongé(e) à plat sur le dos. Le chirurgien pratiquera alors une incision à partir de votre sternum jusqu’au dessous de votre nombril. Il peut également arriver qu’il doive vous ouvrir le ventre ;

dans le second cas, vous serez placé(e) sur le côté droit. Le chirurgien pourra alors pratiquer une incision de six pouces, à partir du côté gauche de votre estomac jusqu’au dessous de votre nombril.

Une fois l’incision initiale effectuée, le chirurgien identifiera rapidement l’aorte. Un clamp sera alors placé en amont de l’anévrysme et un autre en aval de celui-ci. Une fois le flux sanguin interrompu, le chirurgien ouvre la partie dilatée de l’artère. La section endommagée sera ôtée et un greffon en forme de tube sera inséré à sa place. Ce greffon est souvent artificiel (de synthèse).

Une fois le greffon en place, le chirurgien retire les clamps et suture l’incision.

Rétablissement

À l’issue de l’intervention, vous devrez séjourner à l’hôpital en moyenne six jours. Initialement, vous serez placé(e) en unité de soins intensifs. Là, votre médecin et le personnel hospitalier pourront surveiller de plus près votre état. Des anticoagulants et analgésiques vous seront administrés.

Au fur et à mesure que vous vous rétablirez, vous serez encouragé(e) à reprendre progressivement des activités physiques. Vous pouvez, par exemple, commencer par vous asseoir dans votre lit et marcher dans la chambre. Il s’agit d’un excellent moyen de vous rétablir. Une fois que vous êtes autorisé(e) à rentrer chez vous, jusqu’à trois mois peuvent vous être nécessaire pour vous rétablir avant que vous soyez en mesure de reprendre vos activités normales.

Related posts

Examen du C1 inhibiteur (ou inhibiteur de la C1 estérase) : causes, symptômes et traitement

Irene

Prostatite bactérienne chronique : causes, symptômes et traitement

Irene

Test d’immunofixation sérique : causes, symptômes et traitement

Irene