telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Cancer de l’estomac (adénocarcinome gastrique) : causes, symptômes et traitement

Le cancer gastrique, connu également sous le nom d’adénocarcinome gastrique, est un cancer qui se forme à l’intérieur de l’estomac. C’est le type le plus courant de cancer de l’estomac du monde, et il affecte le plus souvent les hommes de plus de 40 ans (Institut national de la santé, NIH, 2011).

Bien qu’il existe plusieurs autres types (très rares) de cancer de l’estomac, généralement, lorsque quelqu’un dit cancer de l’estomac , il/elle veut dire cancer gastrique. Cet article parle du cancer de l’estomac en général.

Ces dernières années, les taux de cancer de l’estomac ont diminué aux États-Unis. Selon le Centre pour le cancer Abramson (Abramson Cancer Center (ACC)), les gens ont tendance à manger moins d’aliments salés, fumés ou séchés qu’auparavant, ce qui expliquerait la raison pour laquelle les taux de cancer de l’estomac ont diminué. (ACC).

Causes

Votre risque de développer un cancer de l’estomac est plus élevé si vous avez :

  • des antécédents familiaux de cancer de l’estomac
  • une infection à Helicobacter pylori (type d’infection bactérienne)
  • un polype à l’estomac de plus de 2 cm
  • une inflammation chronique de l’estomac
  • un gonflement de l’estomac
  • une anémie
  • une alimentation riche en produits fumés, conservés au vinaigre et salés

Le tabagisme augmente également votre risque de cancer. Les personnes obèses peuvent être exposées à un risque plus élevé de développer un cancer de la partie supérieure de l’estomac.

D’après la recherche publiée dans les Annales de la chirurgie, l’origine ethnique peut également être un facteur de risque. La maladie est plus présente au Japon, en Asie occidentale, en Europe de l’Est et en Amérique du Sud. Elle intervient moins souvent au Canada, aux États-Unis, en Afrique et en Europe du Nord (Dicken, et al., 2005)

Symptômes

Les symptômes du cancer de l’estomac incluent :

  • une douleur à l’estomac ou une sensation de plénitude gastrique
  • des selles sombres
  • un trouble de la déglutition
  • des vomissements ou du sang dans le vomi
  • un déclin de l’état de santé
  • la perte d’appétit
  • des nausées
  • la faiblesse
  • une perte de poids

Au stade précoce, il est possible que les symptômes ne soient pas présents. Certains symptômes ressemblent à des troubles de l’estomac courants.

Diagnostic

Les tests qui peuvent aider à diagnostiquer la maladie incluent :

  • une gastroscopie pour vérifier l’intérieur de l’estomac au moyen d’une petite caméra. Ceci est généralement effectué en même temps qu’une biopsie.
  • une formule sanguine complète pour mesurer les globules rouges et les globules blancs et vérifier la présence d’anémie
  • un transit oeso-gastro-duodénal, série de radiographies pour examiner l’estomac

Traitement

L’opération consistant à retirer l’estomac et le seul traitement connu pour traiter ce cancer. Cette opération est appelée gastrectomie .

L’opération est effectuée sous anesthésie générale. Cela garantit que vous ne ressentirez aucune douleur durant l’opération. Le chirurgien retire l’intégralité (gastrectomie totale) ou une partie (gastrectomie partielle) de l’estomac en fonction de l’étendue du cancer.

Autres options de traitement

La radiothérapie et la chimiothérapie peuvent être utilisées après l’opération pour améliorer les chances de guérison. Chez les patients qui ne peuvent pas être opérés, la radiothérapie et la chimiothérapie peuvent être utilisées pour améliorer les symptômes et prolonger la survie, mais généralement elles ne peuvent pas soigner le cancer.

Pronostic

Les perspectives à long terme du cancer varient. L’étendue de la tumeur dans la paroi de l’estomac et l’affection ou non des ganglions lymphatiques vont déterminer le pronostic. Le cancer de la partie inférieure de l’estomac se traite plus souvent que le cancer dans la partie supérieure de l’estomac.

Une guérison n’est pas possible si la tumeur est étendue à l’extérieur de l’estomac. Dans ce cas, le traitement est utilisé pour soulager les symptômes du patient (NIH, 2012).

Prévention

Selon les Instituts nationaux de la Santé (National Institutes of Health, NIH), des programmes de dépistage systématique sont utiles dans les pays connaissant des taux de cancers élevés (NIH, 2012). Dans les pays où le cancer est moins courant, la valeur de ces dépistages n’a pas été établie clairement.

Vous pouvez faire décroître votre risque en :

  • ne fumant pas
  • maintenant un poids normal
  • mangeant équilibré avec beaucoup de fruits et de légumes
  • traitant le reflux gastro-œsophagien avec des médicaments
  • faisant de l’exercice

Related posts

Test des potentiels évoqués auditifs du tronc cérébral : causes, symptômes et traitement

Irene

Papillome intracanalaire : causes, symptômes et traitement

Irene

Traitements non conventionnels de la crise cardiaque : causes, symptômes et traitement

Irene