telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Actinomycose pulmonaire : causes, symptômes et traitement

L’actinomycose pulmonaire est une infection bactérienne rare des poumons. Elle est également connue sous le nom d’actinomycose thoracique. Elle n’est pas contagieuse.

Cette maladie affecte les personnes de 30 à 60 ans. Elle touche plus fréquemment les hommes que les femmes.

Le traitement est généralement couronné de succès, mais peut être un processus long.

Causes

Cette maladie est provoquée par les bactéries du genre actinomyces. Ces bactéries vivent normalement dans votre bouche et dans votre appareil digestif. La plupart du temps, elles sont inoffensives. Cependant, elles peuvent provoquer une infection si les tissus sont endommagés.

L’infection apparaît généralement des suites d’une maladie ou d’une blessure, telle qu’un abcès dentaire ou une maladie des gencives. Les tissus abimés permettent aux bactéries de migrer vers vos poumons ou d’autres parties du corps. C’est là qu’elles peuvent causer du mal.

Dans la plupart des cas, l’actinomycose se déclare lorsque qu’un mélange de nourriture et de bactéries finissent accidentellement dans les poumons au lieu de l’estomac. Inhaler la nourriture au lieu de l’avaler est appelé inhalation.

Risques

Les facteurs de risque de cette pathologie incluent :

  • abcès dentaire
  • manque de soin des dents et gencives
  • emphysème (une forme d’infection des poumons)
  • lésions pulmonaires causées par une bronchiectasie
  • alcoolisme

La consommation d’alcool sur le long-terme peut affaiblir votre système immunitaire. Les gros buveurs sont également plus enclins à inhaler des vomissures.

D’après une étude récente publiée dans les Mayo Clinic Proceedings, la hernie hiatale est un autre facteur de risque. Celle-ci se produit quand une partie de votre estomac remonte dans le thorax (Adreani et al., 2009). Cependant, la recherche à ce sujet est encore préliminaire.

Symptômes

Les symptômes de l’actinomycose pulmonaire apparaissent généralement lentement. Les signes fréquents incluent :

  • fièvre à 38° C ou plus
  • fatigue
  • essoufflement
  • perte de poids
  • douleur dans la poitrine lors d’une inspiration profonde
  • sueurs nocturnes
  • perte d’appétit
  • toux sèche avec ou sans présence de sang
  • toux avec phlegmes pouvant contenir du sang

Complications

Sans traitement, l’actinomycose pulmonaire peut détruire une partie de vos poumons. Vous pourriez également contracter un abcès cérébral ou une infection du cerveau appelée méningite. Cela peut être mortel.

On compte parmi les autres complications possibles l’emphysème et l’infection des os appelés ostéomyélite.

Diagnostic

Les symptômes de l’actinomycose pulmonaire sont similaires à ceux d’autres affections. En conséquence, votre médecin pourra avoir besoin d’effectuer plusieurs tests pour confirmer le diagnostic. Ces tests incluent :

  • biopsie des poumons : un petit morceau de tissu pulmonaire est prélevé et examiné à la recherche de signes de lésions ou d’infections
  • bronchoscopie : on utilise un tube mince pour regarder à l’intérieur de vos poumons
  • examen hématologique complet : ce test sanguin révèlera les signes d’infection
  • tomographie assistée par ordinateur de la cage thoracique : on utilise les rayons X pour prendre une image de votre buste. Cela aide à trouver des anomalies pulmonaires.
  • radiographie thoracique
  • culture des expectorations : pour vérifier la présence de bactéries
  • thoracentèse : du fluide est prélevé de vos poumons pour analyse. Une quantité trop importante de fluide peut indiquer une infection.

Traitement

La pénicilline est l’antibiotique le plus utilisé. Elle est généralement administrée par injection pendant deux à six semaines. La pénicilline par voie orale prend ensuite le relais pendant six à 12 mois. Le traitement peut prendre jusqu’à 18 mois avant d’aboutir à la guérison.

Si vous êtes allergique à la pénicilline, votre médecin peut vous prescrire d’autres antibiotiques comme la tétracycline ou la clindamycine.

Chirurgie

Vous pouvez avoir besoin d’un drainage chirurgical du fluide de vos poumons. Un excès de fluide peut entraîner un œdème pulmonaire. Il s’agit d’une pathologie potentiellement mortelle.

La chirurgie peut également réparer les tissus endommagés de vos poumons.

Prévention

Une bonne hygiène dentaire peut contribuer à diminuer les risques. Gardez des dents et des gencives en bon état. Cela prévient la propagation des bactéries dans d’autres parties de votre organisme. Pour ce faire :

  • Brossez-vous les dents et passez du fil dentaire deux fois par jour.
  • Faites-vous nettoyer et examiner les dents régulièrement.
  • Mangez moins de sucreries. Les sucreries peuvent augmenter les risques de caries.

Related posts

Troubles de l’odorat : causes, symptômes et traitement

Irene

Otalgie (douleur auriculaire/au niveau de l’oreille) : causes, symptômes et traitement

Irene

Nodules : causes, symptômes et traitement

Irene