telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Biopsie de l’endomètre : causes, symptômes et traitement

La muqueuse de l’utérus s’appelle l’endomètre. On peut observer dans l’endomètre des changements cellulaires en réaction aux niveaux hormonaux, ainsi que toute anomalie des tissus, comme la présence de fibromes. Le prélèvement (une biopsie) d’un petit échantillon de tissu endométrial peut aider à diagnostiquer certains états pathologiques. Cette biopsie peut aussi aider à détecter des infections utérines.

Une biopsie de l’endomètre est une procédure qui ne prend généralement qu’environ 10 minutes. Elle peut se faire dans un cabinet médical sans anesthésie.

Utilisation

Elle peut servir à faciliter le diagnostic d’anomalies dans l’utérus. Elle sert aussi à exclure d’autres maladies. Quelques raisons fréquentes pour prescrire une biopsie de l’endomètre :

  • saignement utérin anormal
  • saignement postménopausique
  • dépistage du cancer de l’endomètre après découverte de cellules atypiques
  • évaluation de la fécondité
  • vérification de réaction à l’hormonothérapie
  • résultat anormal au test de Papanicolaou

Quelques situations où une biopsie de l’endomètre n’est pas recommandée :

  • grossesse
  • pathologie inflammatoire aiguë du pelvis
  • trouble de la coagulation
  • infection cervicale ou vaginale aiguë
  • cancer du col de l’utérus
  • obésité morbide
  • rétrécissement sévère, appelé sténose, du col de l’utérus

Préparation

Peu de préparation est nécessaire pour cette procédure. Pour votre confort, le médecin pourra suggérer de prendre de l’ibuprofène, ou un autre AINS, une ou deux heures avant la procédure.

Si vous êtes enceinte, ou s’il est possible que vous le soyez, informez-en votre médecin. Le médecin pourra vous demander de faire un test de grossesse avant la biopsie.

Avant la procédure, prévenez votre médecin si vous prenez des médicaments ou si vous avez des allergies, notamment au latex ou à l’iode. Dites-lui aussi si vous souffrez de troubles hémorragiques. Vous devrez peut-être cesser de prendre des anticoagulants avant une biopsie de l’endomètre.

De plus, le médecin peut aussi vous demander de tenir un journal de vos cycles menstruels, car il est possible que l’examen doive se dérouler à un moment particulier de votre cycle.

Si le médecin prescrit un léger sédatif, quelqu’un devra vous conduire à la procédure puis vous ramener chez vous. Autrement, vous devriez pouvoir conduire vous-même.

Interventions

Une fois que vous serez arrivée dans la salle d’examen, on vous demandera de vous dévêtir (le bas seulement) et on vous donnera un peignoir ou une blouse de patient. Vous vous allongerez sur la table, mettrez les pieds dans les étriers et le médecin fera un examen pelvien avant la biopsie.

Le médecin nettoiera le vagin et le col de l’utérus, puis pourra appliquer une pince médicale sur ce dernier pour le stabiliser pendant la procédure. Cela pourra causer de la pression ou un léger inconfort. Un tube stérile mince et flexible appelé pipelle de Cornier sera ensuite inséré dans l’ouverture du col de l’utérus et enfoncé de quelques centimètres dans l’utérus.

Le médecin tirera sur une tige au centre de la pipelle pour créer un effet de ventouse. Il fera ensuite bouger la pipelle d’avant en arrière pour obtenir un échantillon de tissu de la muqueuse de l’utérus. L’intervention dure approximativement 10 minutes.

L’échantillon est alors placé dans du liquide et envoyé au laboratoire en vue d’une analyse. Les résultats devraient arriver entre 7 et 10 jours après la biopsie.

Risques

Il est normal d’avoir un léger saignement après la biopsie, c’est pourquoi le médecin vous fournira une serviette hygiénique. Il est aussi normal d’avoir de légères crampes. Le médecin vous demandera de ne pas utiliser de tampons hygiéniques et d’éviter les rapports sexuels pendant un certain temps (en général quelques jours seulement).

Comme avec toute intervention invasive, il existe un petit risque d’infection. Il existe aussi un risque de percer la paroi utérine, mais il est très rare.

Il est normal de saigner légèrement et d’être un peu mal à l’aise, mais vous devez appeler le médecin si vous présentez les symptômes suivants :

  • saignement pendant plus de deux jours après la biopsie
  • saignement important
  • fièvre ou frissons
  • douleur sévère dans la partie inférieure de l’abdomen
  • pertes vaginales d’odeur nauséabonde ou anormales

Selon vos antécédents médicaux, le médecin pourra vous fournir d’autres informations ou instructions au sujet de la biopsie ou des soins à suivre après la biopsie.

Related posts

Symptômes de la dépression : causes, symptômes et traitement

Irene

Syndrome de malabsorption : causes, symptômes et traitement

Irene

Xanthome : causes, symptômes et traitement

Irene