telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Causes et facteurs de risques du TDAH : causes, symptômes et traitement

La cause exacte du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) est inconnue, bien que de nombreuses études suggèrent que cette affection ait une base neurologique importante. En d’autres termes, le TDAH est probablement causé par l’interaction de substances chimiques cérébrales (neurotransmetteurs comme la dopamine) dans le corps d’une personne atteinte de ce trouble. Étant donné que l’activité des neurotransmetteurs est largement déterminée par des facteurs génétiques, il semble clair que l’hérédité joue un rôle significatif dans le TDAH. Cependant, du fait que les gènes impliqués semblent cibler un large éventail de fonctions cérébrales, les scientifiques pensent que le TDAH est un trait génétique résultant probablement d’une combinaison de multiples facteurs génétiques et environnementaux.

Facteurs génétiques

Des études réalisées sur les jumeaux montrent qu’environ 75 % des symptômes du TDAH peuvent être attribués à des facteurs génétiques. À ce stade, cependant, aucun gène n’a été identifié comme étant la cause du TDAH. Les scientifiques pensent qu’une interaction complexe entre certains gènes peut affecter les substances chimiques dans le cerveau (la dopamine en particulier), qui à leur tour peuvent provoquer certains traits de comportement.

Facteurs environnementaux

Bien que les mécanismes exacts du TDAH restent incertains, quelques facteurs environnementaux augmentant le risque de contracter cette pathologie ont été isolés. Il a été démontré par exemple que l’exposition d’un fœtus à l’alcool et à la fumée de cigarettes augmente son risque de développer le TDAH, ainsi que l’exposition précoce à des produits contenant du plomb.

Régime alimentaire

Des études britanniques récentes permettent d’affirmer que les colorants artificiels et le benzoate de sodium, un agent de conservation, exacerbent l’hyperactivité chez l’enfant. Les chercheurs dans ce domaine continuent à étudier les effets de ces additifs alimentaires, et d’autres additifs, sur les troubles du comportement pédiatriques.

Facteurs de risques

Malheureusement, les facteurs de risques du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ont tendance à être des facteurs génétiques ou environnementaux subis pendant la grossesse ou la petite enfance, et ils échappent par conséquent essentiellement à notre contrôle.

Facteurs génétiques

Des antécédents familiaux de TDAH ou d’autres troubles mentaux peuvent augmenter le risque de TDAH. Les études montrent qu’environ 75 % des symptômes du TDAH sont déterminés génétiquement.

Sexe

Les hommes ont presque deux fois plus de risques de recevoir un diagnostic de TDAH que les femmes.

Santé prénatale

La recherche montre que quand une femme fume ou consomme de l’alcool ou des drogues pendant une grossesse, cela peut augmenter le risque de TDAH pour son enfant.

Exposition au plomb

Certaines études suggèrent que l’exposition au plomb peut provoquer des symptômes associés au TDAH.

Naissance prématurée

Des études montrent que les enfants prématurés courent un risque sensiblement plus élevé de développer le TDAH.

Related posts

Cancer de l’estomac (adénocarcinome gastrique) : causes, symptômes et traitement

Irene

Dosage du SGOT (sérum glutamo-oxalacétique transaminase) : causes, symptômes et traitement

Irene

Yeux exorbités : causes, symptômes et traitement

Irene