telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Syndrome de malabsorption : causes, symptômes et traitement

Il s’agit d’un ensemble d’affections restreignant l’absorption par l’intestin de certains nutriments, tels que la vitamine B12 et le fer, et leur passage dans la circulation sanguine.

Causes

Les protéines, les glucides, les lipides et la plupart des liquides sont absorbés dans l’intestin grêle. Le syndrome de malabsorption se produit quand un problème empêche l’intestin d’absorber des nutriments et des liquides importants. Ce problème peut résulter d’une inflammation, d’une maladie ou d’une blessure, ou parfois de l’incapacité du corps à produire des enzymes nécessaires à la digestion de certains aliments. Facteurs susceptibles de causer le syndrome de malabsorption :

  • antibiothérapie
  • certaines pathologies : maladie cœliaque, pancréatite chronique, fibrose kystique et allergies aux protéines laitières
  • anomalies congénitales ou maladies de la vésicule biliaire, du foie ou du pancréas
  • lésion de l’intestin (provenant d’une infection, inflammation, blessure ou chirurgie)
  • radiothérapie (qui provoque parfois des lésions de la muqueuse intestinale)

Pathologies pouvant entraîner la malabsorption

Plusieurs pathologies peu fréquentes résultent en la malabsorption, notamment :

  • Syndrome du grêle court : une anomalie congénitale, ou la conséquence d’une opération. L’intestin a une capacité restreinte d’absorption des nutriments quand sa surface est réduite.
  • Sprue nostras : Présente le plus fréquemment en Asie du Sud-Est, aux Antilles et en Inde. Symptômes possibles : anémie, diarrhée, douleur à la langue et perte de poids. Elle peut être liée à des facteurs dans l’environnement, comme la présence de toxines dans la nourriture, une infection ou des parasites.
  • Maladie de Whipple : Maladie rare affectant habituellement les hommes d’âge moyen. Elle peut être causée par une infection bactérienne. Symptômes possibles : fièvre chronique, noircissement de la peau, diarrhée, douleurs articulaires et perte de poids.

Symptômes

Ils diffèrent en fonction des nutriments qui ne sont pas absorbés correctement. Exemples de déficiences et de symptômes en résultant :

  • malabsorption des lipides : selles molles, volumineuses et nauséabondes de couleur claire. Ces selles sont difficiles à faire passer dans les toilettes et peuvent flotter ou s’attacher aux parois de la cuvette.
  • malabsorption des protéines : œdème (rétention de liquides), cheveux secs ou chute de cheveux
  • malabsorption des glucides : ballonnements, flatulence ou diarrhée explosive
  • malabsorption de vitamines : anémie, malnutrition, hypotension et perte de poids importante ou débilitante

Risques

Facteurs de risques de malabsorption :

  • consommation excessive d’alcool
  • antécédents familiaux de fibrose kystique ou de malabsorption
  • chirurgie intestinale
  • certains traitements médicamenteux, notamment les laxatifs ou huile de paraffine
  • voyages en Asie du Sud-Est, aux Antilles et en Inde (cf. Sprue nostras ci-dessus)

Diagnostic

Un médecin pourra soupçonner le syndrome de malabsorption quand son patient souffre chroniquement de diarrhée, de carences en nutriments ou a perdu du poids malgré un régime alimentaire sain. Le diagnostic est confirmé par des analyses de laboratoire. Le dosage des lipides dans des échantillons de selles est l’analyse la plus fiable, car la malabsorption des lipides est généralement présente dans tous les troubles de malabsorption. D’autres examens permettent de mesurer la malabsorption de nutriments spécifiques, comme certaines vitamines. S’il soupçonne une anomalie de la muqueuse intestinale, le médecin réalisera parfois une biopsie.

Traitement

Le remplacement des nutriments et des liquides est la première étape du traitement. Dans les cas les plus extrêmes, le patient pourra être hospitalisé.

Si vous souffrez d’un syndrome de malabsorption diagnostiqué, consultez un diététicien pour être sûr d’obtenir tous les nutriments nécessaires. Pendant la journée, faites plusieurs petits repas riches en glucides, lipides, minéraux, protéines et vitamines. Vous serez suivi pour éviter la déshydratation, dont les symptômes peuvent inclure les suivants : vertiges ou faiblesse, sécheresse de la bouche, de l’épiderme ou de la langue, soif accrue et miction faible.

Related posts

Tests et diagnostic de la ménopause : causes, symptômes et traitement

Irene

Névrome acoustique : causes, symptômes et traitement

Irene

Cancer du côlon (cancer du rectum) : causes, symptômes et traitement

Irene