telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Tests du diabète : causes, symptômes et traitement

Une série de prises de sang et d’analyses d’urine sont utilisées pour diagnostiquer tous les types de diabète.

Prise de sang à jeun pour mesurer le taux de glycémie

Il s’agit du test le plus couramment utilisé. Il permet de mesurer le glucose dans le sang d’une personne qui n’a rien mangé depuis au moins huit heures. Le diabète et le prédiabète peuvent tous les deux être diagnostiqués de cette manière. Si le taux de glycémie est supérieur ou égal à 126 milligrammes par décilitre (mg/dL), ceci est un signe indicateur de diabète.

Test de glucose par prélèvement aléatoire (sans être à jeun)

Ce test permet de mesurer le taux de glucose dans le sang sans être à jeun. Ce test, accompagné d’une évaluation des symptômes, est utilisé pour diagnostiquer le diabète, mais il ne permet pas de détecter le prédiabète. Si le taux de glycémie est supérieur ou égal à 200 mg/dl, ceci est un signe indicateur de diabète.

Test de tolérance au glucose (par voie orale)

Ce test de glycémie ne peut être réalisé sur une personne que si celle-ci est à jeun depuis au moins huit heures et deux heures après qu’elle a bu une solution contenant du glucose. Il est également fréquent d’effectuer une prise de sang avant de faire boire la solution au patient, et ensuite toutes les 30 à 60 minutes pendant trois heures maximum. Le diabète et le prédiabète peuvent tous les deux être diagnostiqués de cette manière, et ce test est fréquemment utilisé pour dépister le diabète gestationnel. Si le taux de glycémie est supérieur ou égal à 200 mg/dl (deux heures après que la personne ait bu une solution contenant 75 grammes de glucose), ceci est un signe indicateur de diabète. Comme le taux de glucose est normalement inférieur pendant la grossesse, le diabète gestationnel est basé sur des chiffres légèrement différents : 155 mg/dl deux heures après que la personne a bu la solution contenant du glucose.

Analyse de l’hémoglobine glycatée (A1C)

Plus le taux de glycémie est élevé, plus vous aurez de l’hémoglobine chargée en sucre. Le test A1C permet de mesurer le pourcentage de sucre dans le sang qui est associé à l’hémoglobine (la protéine transportant de l’oxygène dans l’organisme, en particulier dans les globules rouges). L’objectif du test A1C est de mesurer votre taux moyen de glycémie pendant deux à trois mois. Une moyenne à long terme peut être plus précise qu’un test ponctuel réalisé à un seul moment. Si le résultat du test A1C est supérieur ou égal à 6,5 pour cent à deux reprises, ceci est un signe indicateur de diabète.

Analyse d’urine

Bien que ce test seul ne suffise pas à diagnostiquer le diabète, une analyse d’urine peut permettre de détecter des taux anormaux de glucose et de cétone grâce à la décomposition des graisses, et elle est donc souvent utilisée dans le cadre d’un diagnostic global.

Related posts

Cancer de l’estomac (adénocarcinome gastrique) : causes, symptômes et traitement

Irene

Dosage du taux de protéine du liquide cérébrospinal : causes, symptômes et traitement

Irene

Troubles de l’odorat : causes, symptômes et traitement

Irene