telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Douleur articulaire : causes, symptômes et traitement

Une articulation est le point de jonction entre les os.

Le terme douleur articulaire recouvre l’inconfort et les maux ressentis dans les articulations du corps. Il s’agit d’un problème relativement fréquent qui ne nécessite pas habituellement d’hospitalisation. La douleur articulaire est fréquemment causée par l’arthrite, mais aussi par d’autres pathologie ou facteurs.

Arthrite

Arthrite

Il existe deux formes principales d’arthrite, susceptibles de provoquer de nombreuses douleurs articulaires.

Arthrose

Selon l’Arthritis Foundation, environ 27 millions de personnes aux États-Unis souffrent de cette maladie chronique. Les genoux, les hanches et les mains sont le plus souvent atteints (Arthritis Foundation, 2012). La douleur articulaire due à l’arthrose résulte d’une détérioration du cartilage, la substance qui sert d’amortisseur aux articulations.

La deuxième forme d’arthrite est l’arthrite rhumatoïde. Selon l’Arthritis Foundation, environ 1,3 million d’Américains sont atteints d’arthrite rhumatoïde (Arthritis Foundation, 2012). Avec le temps, elle peut déformer et débiliter les articulations. L’arthrite rhumatoïde cause de la douleur, de l’inflammation et une accumulation de liquide dans les articulations quand la membrane qui les recouvre est attaquée par le système immunitaire.

Autres causes

Autres causes

Des pathologies autres que l’arthrite peuvent provoquer des douleurs articulaires, notamment :

  • bursite (inflammation des bourses séreuses, qui sont des coussinets entourant les articulations)
  • lupus
  • goutte
  • certaines maladies infectieuses (oreillons, grippe, hépatite, etc.)
  • chondromalacie (décomposition du cartilage) de la rotule
  • blessure
  • tendinite (inflammation d’un tendon)
  • infection osseuse
  • usage excessif
  • cancer
  • fibromyalgie
  • ostéoporose
  • sarcoïdose
  • rachitisme

Soulager la douleur à domicile

Soulager la douleur à domicile

Ces deux formes d’arthrite sont chroniques. Rien ne peut éliminer complètement la douleur articulaire associée à l’arthrite ou prévenir son retour. Cependant il y a moyen de contrôler la douleur, et les méthodes suivantes peuvent être utiles :

  • utiliser des analgésiques topiques
  • prendre des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour réduire la douleur, l’inflammation et le gonflement
  • rester physiquement actif et suivre un programme de conditionnement physique d’intensité modérée
  • s’étirer avant l’exercice physique, pour maintenir une bonne amplitude de mouvement dans les articulations
  • maintenir son poids dans des limites saines, pour diminuer la pression sur les articulations

Douleur articulaire résultant d’autres causes

Quand la douleur n’est pas provoquée par l’arthrite, les mesures antidouleur générales suivantes peuvent aider :

  • prendre un anti-inflammatoire en vente libre
  • recevoir un massage
  • prendre un bain chaud
  • s’étirer fréquemment
  • se reposer suffisamment

Soins médicaux

Soins médicaux

Dans certains cas, la douleur nécessitera une consultation médicale. Il faut prendre rendez-vous chez le médecin quand :

  • vous ne connaissez pas la cause de la douleur articulaire et vous éprouvez d’autres symptômes inexpliqués
  • la région avoisinant l’articulation est gonflée, rouge, sensible ou chaude au toucher
  • la douleur persiste pendant trois jours ou plus
  • vous avez de la fièvre mais aucun autre signe de la grippe

Rendez-vous aux urgences dans les cas suivants :

  • la douleur articulaire est causée par une blessure grave
  • l’articulation semble déformée
  • l’articulation gonfle soudainement
  • l’articulation est complètement immobile
  • la douleur est aiguë

Au début de la consultation, le médecin réalisera probablement un examen physique et vous posera des questions sur votre douleur articulaire. Cela l’aidera à limiter les causes potentielles.

Une radiographie de l’articulation sera peut-être nécessaire pour identifier les lésions liées à l’arthrite. Si le médecin soupçonne une autre cause, il pourra faire une prise de sang pour dépister certaines maladies auto-immunes. Il pourra aussi réaliser un test de vitesse de sédimentation pour mesurer le niveau d’inflammation dans le corps, ou un hémogramme.

Les options de traitement dépendront de la cause de la douleur. Dans certains cas, le médecin devra évacuer du liquide accumulé dans la région de l’articulation, ou recommander qu’un chirurgien remplace l’articulation.

Citons comme approches non chirurgicales le changement du mode de vie et la prise de médicaments ayant le potentiel d’entraîner une rémission de l’arthrite rhumatoïde.

Importance

Importance

La douleur articulaire ne résulte souvent que de dommages causés par l’usure normale. Cependant, elle est parfois le signe d’une infection ou d’une arthrite rhumatoïde, qui est une maladie débilitante.

Demandez à votre médecin d’examiner toute douleur articulaire non expliquée, particulièrement si elle ne disparaît pas au bout de quelques jours. La détection et le diagnostic précoces peuvent permettre de traiter efficacement la cause sous-jacente de votre inconfort.

Related posts

Tests du diabète : causes, symptômes et traitement

Irene

Traitements de la crise cardiaque : causes, symptômes et traitement

Irene

Symptômes de la migraine : causes, symptômes et traitement

Irene