telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Facteurs de risque d’arythmie : causes, symptômes et traitement

Bien qu’il soit probable que vous subirez au moins une arythmie à un moment donné de votre vie, certains facteurs peuvent augmenter le risque de développer une arythmie plus grave ou à long terme.

Âge

Le risque d’arythmie augmente avec l’âge. Cela peut être dû à de nombreux facteurs, notamment une maladie cardiaque structurelle, une toxicomanie ou une crise cardiaque. De plus, il existe des changements normaux qui se produisent quand le cœur vieillit et qui sont susceptibles de diminuer la conductivité des impulsions électriques.

Consommation d’alcool

La consommation de grandes quantités d’alcool peut affecter les impulsions électriques dans le cœur. Elle peut aussi vous rendre plus susceptible de développer une fibrillation auriculaire. Un abus d’alcool chronique peut aussi faire battre votre cœur de façon moins efficace.

Caféine ou nicotine

La caféine, la nicotine et d’autres substances stimulantes accélèrent votre rythme cardiaque. Avec le temps, cela peut provoquer des arythmies plus graves ou des maladies cardiaques pouvant entraîner des arythmies.

Coronaropathie

Les personnes dont les artères sont rétrécies, ou qui ont des antécédents de crise cardiaque, de valves cardiaques anormales ou d’autres maladies, courent un risque plus élevé de développer une arythmie.

Diabète

Une personne dont le diabète n’est pas contrôlé court un risque accru de développer une coronaropathie et de l’hypertension. Un diabète non contrôlé augmente aussi les possibilités de crise cardiaque par rapport à une personne dont le diabète est sous contrôle.

Médicaments et suppléments

Certains médicaments en vente libre ou sur ordonnance – comme les antitussifs et les médicaments contre le rhume – contiennent de la pseudo-éphédrine, un médicament qui peut accélérer la fréquence cardiaque, amplifier la tension artérielle et augmenter les risques de développer une arythmie.

Déséquilibre électrolytique

Les électrolytes, comme le potassium, le sodium, le calcium et le magnésium, sont essentiels au maintien d’une bonne conduction électrique entre les cellules. Des niveaux d’électrolytes trop élevés ou trop faibles peuvent affecter les impulsions électriques et résulter en une arythmie.

Génétique

Des malformations cardiaques congénitales – des problèmes présents à la naissance – peuvent affecter la structure du cœur et sa capacité de fonctionner correctement.

Hypertension

L’hypertension augmente le risque de développer une coronaropathie ou de subir une insuffisance cardiaque. Elle peut aussi provoquer un épaississement des parois du cœur, ce qui peut modifier la façon dont les impulsions électriques circulent dans le cœur.

Drogues illicites

Les amphétamines et la cocaïne affectent profondément le cœur, et elles causent potentiellement toutes sortes d’arythmies. Elles peuvent aussi provoquer une fibrillation ventriculaire, qui peut entraîner la mort soudaine.

Infections

Les infections virales, comme l’endocardite ou la péricardite, peuvent affaiblir le muscle cardiaque et le sac qui entoure le cœur, rendant ainsi plus difficiles la transmission d’impulsions électriques et les contractions.

Obésité

L’obésité est un facteur de risque de coronaropathie, de diabète, de cancer, de maladie cardiovasculaire, de maladie cardiaque et d’arythmie.

Apnée obstructive du sommeil

Les personnes souffrant d’apnée obstructive du sommeil subissent souvent une bradycardie ou une fibrillation auriculaire. L’apnée du sommeil peut aussi priver le corps d’oxygène, ce qui fait travailler le cœur encore plus.

Antécédents de chirurgie cardiaque

La chirurgie cardiaque peut endommager les muscles du cœur, ce qui rend la conduction électrique et la contraction plus difficiles.

Problèmes de thyroïde

Une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie peut augmenter les risques de développer une arythmie. Qu’elle libère trop ou pas assez d’hormones, la thyroïde peut affecter le battement du cœur, ce qui peut entraîner un rythme cardiaque trop rapide ou trop lent.

Cœur affaibli

Des troubles comme une crise cardiaque, une insuffisance cardiaque et des fuites ou un affaiblissement des valves du cœur affaiblissent le cœur et augmentent les risques de développer une arythmie.

Related posts

Test des potentiels évoqués auditifs du tronc cérébral : causes, symptômes et traitement

Irene

Présentation générale de la crise cardiaque : causes, symptômes et traitement

Irene

Tests du diabète : causes, symptômes et traitement

Irene