telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Selles sanguinolentes ou poisseuses : causes, symptômes et traitement

Les selles sanguinolentes ou poisseuses sont des selles de couleur rouge sombre ou noire. Des selles sanguinolentes ou poisseuses peuvent refléter une hémorragie ou d’autres troubles du système digestif. Il est également possible d’avoir des selles foncées ou décolorées après avoir mangé des aliments de couleur sombre. Prévenez votre médecin si vous avez des selles sanguinolentes ou noires pour vous assurer qu’il ne s’agit pas d’une maladie sérieuse.

Selles noires

Selles noires

Un saignement dans la partie supérieure de votre système digestif peut causer des selles noires ou poisseuses. Des ulcères ou une autre forme d’irritation de l’oesophage ou de l’estomac (la gastrite) peuvent aussi causer des saignements. Lorsque le sang se mélange à des fluides digestifs, il prend l’apparence du goudron.

Certains médicaments peuvent aussi être à l’origine de selles noires. Les compléments en fer et les médicaments à base de bismuth, par exemple, peuvent noircir les selles.

Il arrive que des maladies sérieuses du sang et de la circulation dans le système digestif soient à l’origine de selles noires ou poisseuses. Les maladies suivantes peuvent causer ces symptômes :

  • l’ischémie intestinale : baisse de la circulation sanguine vers les intestins
  • la malformation vasculaire : difformité des veines
  • les varices : grosses veines protubérantes dans les intestins

Selles rouges

Selles rouges

Des selles rouges ou sanguinolentes peuvent aussi avoir pour cause différentes maladies. Vos selles peuvent être sanguinolentes à cause d’un saignement dans la partie inférieure de votre système digestif. Des polypes cancéreux ou bénins dans votre côlon peuvent provoquer des saignements gastro-intestinaux (dans certains cas). Les maladies intestinales inflammatoires comme la diverticulose, la colite hémorragique et la maladie de Crohn peuvent entraîner la présence de sang de couleur rouge ou bordeaux dans vos selles.

Les hémorroïdes sont une cause courante de selles sanguinolentes. Les hémorroïdes correspondent à une dilatation des veines du rectum ou de l’anus. Forcer pour déclencher la défécation peut aussi causer un saignement.

Une obstruction dans n’importe quelle région de l’appareil digestif peut provoquer des selles noires, poisseuses ou sanguinolentes.

Régime alimentaire

Régime alimentaire

Votre alimentation peut provoquer des selles sanguinolentes ou poisseuses. Les aliments de couleur rouge ou noire peuvent donner aux selles une couleur sombre sans aucun saignement. La réglisse noire, les myrtilles, les biscuits au chocolat noir, la gélatine de couleur rouge, la betterave, le punch aux fruits rouges, peuvent décolorer les selles.

Diagnostic

Votre médecin se renseignera sur vos antécédents médicaux et effectuera un examen médical afin de déterminer la cause de la couleur inhabituelle de vos selles. L’utilisation de techniques d’imagerie comme l’IRM, la radio et le scanner permettront à votre médecin d’observer la circulation du sang vers votre système digestif. Ces outils de diagnostic révèleront toute obstruction susceptible de provoquer un saignement gastro-intestinal.

Votre médecin prescrira peut-être une coloscopie pour examiner votre côlon. La coloscopie est souvent conduite sous anesthésie. Le médecin utilisera une sonde fine et souple pourvue d’une caméra permettant d’examiner l’intérieur du côlon et de rechercher visuellement la cause de vos symptômes.

Traitement

Le traitement des selles sanguinolentes ou poisseuses varie selon l’origine du problème. D’après l’American Cancer Society, les personnes souffrant d’hémorroïdes peuvent faciliter le passage des selles et réduire les saignements en utilisant des laxatif ramollissant les selles selon les indications d’un médecin (ACS). Les bains de siège peuvent également apaiser la douleur des hémorroïdes et éviter les saignements.

Votre médecin prescrira peut-être des médicaments anti-acides pour le traitement d’ulcères hémorragiques, ou des antibiotiques et des immunosuppresseurs pour soigner une maladie intestinale inflammatoire ou une infection.

Les anomalies et obstructions des veines doivent être opérées si le saignement ne s’arrête pas tout seul. Si vous avez perdu beaucoup de sang dans vos selles, vous courez un risque d’anémie. Vous devrez peut-être subir une transfusion sanguine pour réapprovisionner votre stock de globules rouges (hématies).

Chez certaines personnes, la présence dans le côlon de polypes à l’origine de selles sanguinolentes peut révéler une situation précancéreuse ou un cancer. Votre médecin déterminera le traitement adapté à une telle situation. Il suffira dans certains cas de retirer les polypes. D’autres cas sont traités par radiothérapie et chimiothérapie en présence d’un cancer.

Related posts

Pelade : causes, symptômes et traitement

Irene

Trouble de la personnalité schizoïde : causes, symptômes et traitement

Irene

Torsion testiculaire : causes, symptômes et traitement

Irene