telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Xanthome : causes, symptômes et traitement

Le xanthome est également appelé xanthélasma, et il désigne des nodules graisseux sous la peau. Il apparaît lorsque certaines graisses s’accumulent sous la peau. Ces nodules peuvent apparaître n’importe où, mais ils se forment généralement sur les articulations (surtout les genoux et les coudes), sur les pieds, les mains et les fesses.

La taille du xanthome peut varier. Il ressemble à une bosse plate sous la peau et est parfois de couleur jaunâtre. Il ne cause généralement aucune douleur. Si le xanthome est de taille importante, il peut entraîner une gêne personnelle quant à l’apparence physique.

L’affection est généralement un symptôme d’un problème sous-jacent indiquant des taux élevés de lipides sanguins, ou graisses. Ces affections sous-jacentes peuvent inclure :

  • diabète
  • hyperlipidémie : taux élevé de cholestérol dans le sang
  • troubles métaboliques : Il s’agit de pathologies génétiques qui affectent la capacité du corps à décomposer les substances chimiques et entretenir la vie. Les exemples incluent la porphyrie, la maladie de Krabbe ou la maladie de Wilkins.
  • cancer : une pathologie par laquelle des cellules malignes se développent à un rythme incontrôlé
  • cirrhose du foie : cicatrisation du foie

Le xanthome en lui-même n’est pas dangereux, mais la pathologie médicale sous-jacente à son origine a besoin d’être traitée. Un type de xanthome apparaît également sur les paupières. Toutefois, celui-ci n’est pas toujours lié à des niveaux élevés de lipides sanguins. Il peut apparaître même en l’absence d’autres pathologies médicales.

Risques

En plus des pathologies médicales décrites plus haut, il existe d’autres facteurs de risques qui peuvent augmenter vos chances de développer un xanthome. Une hypercholestérolémie ou des taux de triglycérides élevés peuvent augmenter votre risque de xanthome, tout comme le fait d’être un adulte âgé. Parlez à votre médecin de vos facteurs de risque et des façons de minimiser vos risques de développer cette affection.

Diagnostic

Votre médecin traitant pourra généralement diagnostiquer un xanthome ; il n’est pas toujours nécessaire de consulter un dermatologue. Il sera en mesure d’établir un diagnostic en examinant votre peau. Des analyses de sang seront prescrites pour vérifier vos taux de lipides sanguins, surveiller votre fonction hépatique et écarter le diabète. Une biopsie cutanée, qui implique l’examen en laboratoire d’un petit prélèvement de tissu, pourra confirmer de manière définitive la présence de dépôts gras.

Traitement

Le traitement de l’affection médicale qui cause le xanthome est nécessaire pour éliminer les dépôts gras sous la peau et minimiser les chances de récidive. Le diabète et les troubles métaboliques qui sont bien contrôlés ont moins de chances de causer un xanthome.

Les autres traitements du xanthome incluent le retrait chirurgical, la chirurgie au laser ou le traitement chimique à l’acide trichloro-acétique. Les xanthomes peuvent revenir après traitement ; par conséquent on ne peut pas toujours les guérir. Parlez avec votre médecin pour déterminer quel traitement vous convient le mieux et si cette affection peut être traitée par le biais d’une prise en charge du problème sous-jacent.

Prévention

On ne peut pas complètement prévenir cette affection, mais vous pouvez prendre certaines mesures pour diminuer vos risques de développer un xanthome. Si vous souffrez d’un trouble métabolique, suivez les instructions de votre médecin concernant le traitement et la prise en charge. Consultez votre prestataire de santé pour des visites régulières.

Maintenez vos lipides sanguins et votre taux de cholestérol à un niveau approprié. Vous pouvez y parvenir par l’alimentation et l’exercice ou, si nécessaire, par un traitement médicamenteux. Des prises de sang régulières pour vérifier ces taux vous aideront à maintenir vos lipides et votre cholestérol aux taux qui conviennent.

Related posts

Mini-AVC (accident ischémique transitoire) : causes, symptômes et traitement

Irene

Complications du cancer du col de l’utérus : causes, symptômes et traitement

Irene

Analyse des urines : causes, symptômes et traitement

Irene