telefrench.com
Image default
Santé / Médecine / Paramédical

Examen KOH de lésion cutanée : causes, symptômes et traitement

Un examen de KOH de lésion cutanée est une simple analyse cutanée destinée à vérifier si une infection de la peau est due à un champignon (mycose).

KOH ( K pour potassium, O pour oxygène et H pour hydrogène désigne l’hydroxyde de potassium. Ces éléments composent l’hydroxyde de potassium. En dehors de cet examen, le KOH entre dans la composition des engrais, des savons doux, des batteries alcalines et d’autres produits.

Cet examen est également désigné préparation d’hydroxyde de potassium (KOH) ou grattage pour analyse mycologique.

Motifs

Une lésion cutanée (à savoir un changement anormal à la surface de la peau) peut avoir de nombreuses causes. Votre médecin pourra prescrire un examen de KOH s’il pense que votre lésion est due à une mycose (champignon).

Les symptômes d’une infection fongique (mycose) susceptibles d’être détectés par un examen de KOH sont notamment les suivants :

  • ongles cassants, déformés et épais ;
  • plaques rouges avec desquamation provoquant des démangeaisons ;
  • muguet ou candidose buccale (plaques blanches dans la bouche) ;
  • levurose (infection aux levures ; écoulements vaginaux avec démangeaisons) ;

votre médecin pourra également prescrire ces analyses afin de vérifier l’efficacité des traitements liés à la mycose (maladie fongique).

Ces analyses sont simples et n’impliquent aucun risque.

Interventions

L’examen de KOH d’une lésion cutanée n’exige aucune préparation spéciale. Si votre médecin effectue un prélèvement sur une peau présentant des pansements, ceux-ci devront être retirés.

Lors du rendez-vous, votre médecin devra utiliser la tranche d’une lamelle de verre ou un autre type d’instrument pour racler de petits morceaux de peau sur votre lésion.

Ce prélèvement est ensuite mélangé avec de l’hydroxyde de potassium (KOH). L’hydroxyde de potassium détruit toutes les cellules saines, pour ne laisser que les cellules fongiques.

Suivi

Si l’hydroxyde de potassium a détruit toutes les cellules d’un échantillon, cela signifie qu’il n’y a pas de champignon et que vos symptômes sont dus à autre chose. Si des cellules fongiques subsistent, votre médecin entamera un traitement de votre infection.

Related posts

Kystes vaginaux : causes, symptômes et traitement

Irene

Prostatite bactérienne chronique : causes, symptômes et traitement

Irene

Soins des yeux : causes, symptômes et traitement

Irene